Magnificent sunset

L’intelligence émotionnelle – Partie 3 – SE DONNER

Liens vers L’intelligence émotionnelle – Partie 1 – SE CONNAÎTRE et Partie 2 – SE CHOISIR

Comprendre ses moteurs émotionnels pour obtenir des résultats optimaux

Le fait de penser à ce qu’il y a de positif dans nos relations avec les autres nous rappelle combien ces relations sont précieuses et combien il est important d’utiliser une approche constructive dans le maintien de ces relations. Martin Seligman dans son livre Authentic Happiness avance que si nous approchons les problèmes avec une attitude positive, nous sommes plus susceptibles d’atteindre un résultat positif. Le professeur Tal Ben-Shahar, un autre grand nom de la psychologie positive (Harvard) enseigne que les gens qui tiennent un journal de gratitude, dans lequel ils inscrivent ce pourquoi ils sont reconnaissants, sont plus heureux, plus optimistes, ont plus de succès et sont plus susceptibles d’atteindre leurs buts. C’est un exercice facile – à être fait régulièrement.

Cela permet également de voir les choses de la bonne manière, le verre à moitié plein, se lever du bon pied et ultimement, nous aide à entretenir de meilleures relations avec les gens qui nous entourent, que ce soit au travail, dans nos relations sociales et familiales.

Et vous, qu’en pensez-vous? Pourquoi ne pas tenter l’expérience et s’engager envers soi-même. Où serions-nous sans ces bienfaits de la vie et ce que dans sa sagesse, elle nous procure? À tant recevoir, que puis-je remettre à mes semblables : Une petite pensée, un merci fait de vive voix, un piéton à qui je donne le temps de traverser, une auto que je laisse passer même si je suis pressée, un verre d’eau que j’offre à mon collègue? La beauté est dans le temps que nous prenons à partager les bontés de notre cœur et surtout à prendre le temps de le faire. Réfléchissez : si vous vous donniez le mandat d’avoir une action positive par jour, ce serait un beau moment de partage. Et surtout, observez le langage non-verbal!

Pour approfondir l’intention « SE DONNER », il faut maîtriser deux compétences :

  • Renforcer l’empathie, i.e. reconnaître et répondre d’une manière appropriée aux émotions d’autrui;
  • Poursuivre une cause noble, i.e. connecter vos décisions quotidiennes avec les causes qui vous inspirent.

 
Prenez quelques minutes et allez voir ce petit vidéo sur l’empathie de Brené Brown.

Après l’avoir regardé, demandez-vous : suis-je sympathique ou empathique? Que dois-je modifier pour atteindre ou demeurer dans l’empathie? Qu’est-ce que ça veut dire pour moi que de me mettre dans les souliers de l’autre pour mieux comprendre?

Un autre exercice pour vous aider à vous brancher sur votre « x » serait d’écrire, de façon spontanée, ce pourquoi vous voudriez qu’on se souvienne de vous. Connectez-vous à cet élan. Que devez-vous faire pour vous y rendre? Quel est votre plan d’action?

Le BUT est de travailler sur soi et cela passe par le fait de nommer l’émotion et de se questionner sur ses automatismes (SE CONNAÎTRE), de réfléchir sur sa capacité à tirer parti du langage des émotions, de se brancher sur sa motivation intrinsèque, de demeurer optimiste et choisir ce qui est bon pour nous et pour les autres (SE CHOISIR) de comprendre ce qu’est l’empathie; le tout pour vous amener à une mission, votre mission de vie (SE DONNER). Le fait d’avoir fait les exercices des intentions précédentes, d’avoir lu sur le sujet, d’être maintenant exposé à ces notions devrait vous faire vibrer au son de la vie. Cette vibration de vie, les gens la ressentent et se sentent interpellés par ce magnétisme. Vous devenez plus vivant, plus agile, plus maître de votre destin et ainsi, en mesure de redonner à la vie (noble objectif).

« Vous ressentirez de la gratitude. Les mots reconnaissance, appréciation, émerveillement peuvent être synonymes de l’expérience car c’est un état intérieur qui nous porte à vouloir remercier la vie, à savourer et ressentir la chance que nous avons de jouir de la présence de certaines personnes ou de vivre certaines expériences dans nos vies. C’est se laisser toucher jusqu’au cœur par la générosité des bénévoles qui se mobilisent en temps de crise. La gratitude, c’est savoir comment « s’associer » à nos expériences positives au lieu de passer à travers la vie en étant dissocié, inconscient, activé par le pilote automatique. » Tiré du livre Empower, par Isabelle Fontaine.

Plus vous pratiquez la gratitude, plus vous serez heureux car elle ne coûte rien et nourrit son être. Isabelle Fontaine ajoute que « certaines études confirment que lorsque nous sommes touchés par les moments magiques de notre vie, il est biochimiquement impossible de ressentir des émotions négatives simultanément ».

Rappelez-vous : les émotions sont des substances chimiques qui transportent des signaux émotionnels non seulement dans notre cerveau mais dans notre corps également. Ces substances chimiques sont des messagers qui transportent une intensité électrique. En fait, les molécules de l’émotion contrôlent l’électrochimie de notre corps, affectant la norme électrique de chacune de nos cellules. Voilà qui explique l’intensité des émotions ressenties, négatives ou positives : peur ou excitation, larmes ou rire, goût de se battre ou de se sauver (ou les deux en même temps).

Si vous désirez en connaître plus sur l’intelligence émotionnelle et peut-être même utiliser un psychométrique mesurant votre quotient émotionnel, vous n’avez qu’à nous contacter. Le fait d’avoir une photo de départ, de pouvoir échanger sur le sujet avec un coach et surtout sur le chemin à parcourir pour atteindre un objectif plus grand que soi est un pas sur le chemin qui mène à maximiser votre potentiel. N’hésitez surtout pas à approfondir vos connaissances sur l’intelligence émotionnelle et miser sur l’intelligence collective.

Pour terminer, pensez à un leader qui pourrait vous servir de modèle et laissez-vous être inspiré. Maintenant, pensez à ce que pourrait être votre propre noble objectif. En faisant preuve d’empathie et par le biais de cet objectif noble, vous allez augmenter la maîtrise de vous-même, élargir votre influence et approfondir votre sagesse.

« Demeurer vulnérable est un risque à prendre si nous voulons expérimenter de réelles connexions » (traduction libre). Brené Brown

At the Heart of Leadership, Joshua Freedman
What Makes a Leader, Daniel Goleman
The Power of Vulnerability, Brené Brown
Authentic Happiness, Martin Seligman
Empower, Stratégies pour maximiser votre intelligence émotionnelle par le pouvoir et l’énergie des émotions, Isabelle Fontaine
Six Seconds

Aucun commentaire

Publier un commentaire